image de la monnaie du 10 louis d'or 1640 de Louis XIII Paix de Paris

vendredi 10 juin 2011

Accueil
La bataille de l'Alma
Bataille de Balaklava
Bataille d'Inkermann
Victoire de Traktir
Prise de Sébastopol
Paix de Paris

 

Précédente Remonter

 

"Une revanche du Congrès de Vienne"

 

 

Napoléon III à la signature du Traité de Paris (30 mars 1856)

Napoléon III à la signature du Traité de Paris le 30 mars 1856.

 

 

bulletPour négocier la paix un Congrès se réunit à Paris dès le 21 février 1856 à l'hôtel du ministère des Affaires étrangères, sous la présidence du comte Walewski. Les négociations aboutirent le 30 mars 1856 à la signature du Traité de Paris,  entre les représentants des puissances belligérantes, de l'Autriche, et même, à la demande de Napoléon III, de la Prusse.
 
bulletLe Traité de Paris marque l'abaissement de la Russie et la prépondérance de la France en Europe. La Mer Noire est neutralisée, la Russie cède à la Moldavie une partie de la Bessarabie au nord des Bouches du Danube. La navigation est libre sur le Danube. Enfin, pour protéger l'Empire turc contre les ambitions russes, les Grandes Puissances garantissent solennellement son intégrité et son indépendance.
 
bulletDe son côté, le sultan fait part d'un plan de réformes qu'il se propose d'appliquer à tous ses sujets, chrétiens et musulmans.
 
bulletPour la France, le Traité de Paris semble une revanche du Congrès de Vienne de 1815. Désormais les Grandes Puissances vont rechercher l'amitié de la France, et Napoléon III pourra penser à remanier l'Europe selon le "principe des nationalités", en tout cas va-t-il permettre à Cavour de soulever la question italienne.

 

 

 

Françoise Page-Divo

 

 

     

Accueil | La bataille de l'Alma | Bataille de Balaklava | Bataille d'Inkermann | Victoire de Traktir | Prise de Sébastopol | Paix de Paris

La dernière mise à jour de ce site date du 10-06-2011